Sélectionner une page

Projet AGR

Aider les associations à trouver une Activité Génératrice de Revenus (AGR)

PROJET :

M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde, associée avec le RAP2S et l’association AGIR abcd, va proposer aux associations qui le désirent une formation et un suivi de 18 mois, par la création et la mise en place d’Activités Génératrices de Revenus (AGR), nécessaires pour autonomiser les structures et assurer leur survie.

T AGR pour OSC et ONG du Bénin et Togo, RAP2S France

 

Les Organisations de la Société Civile (OSC) et ONG ont de plus en plus de difficultés à trouver les fonds pour leur fonctionnement, notamment entre deux projets.

L’idée est que nous les aidions à trouver une activité génératrice de revenus (AGR), que nous leur apportions les compétences et un suivi pour la mettre en place.

 

Les objectifs :

  • Aider les OSC à mieux structurer leur organisation et leurs activités,
  • Inciter ces associations à financer de façon pérenne leur structure par des AGR propres (hors projets et financements de bailleurs extérieurs spécifiques),
  • Intégrer dans leurs actions les populations bénéficiaires de leur projet,
  • Avoir comme priorité le secteur agricole et para-agricole.

avec le concours de l’association AGIR abcd.

 

Projet initié par le RAP2S France et soutenu par M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde :

  • Aider les OSC à identifier des AGR du secteur agricole et para-agricole, voire artisanal, qu’elles pourraient initier ou développer pour s’autofinancer durablement,
  • Renforcer les capacités des OSC dans l’élaboration et l’intégration de leurs plans d’affaires au sein de l’ONG,
  • Valider leurs plans d’affaires AGR et les aider à trouver des aides locales pour financer cette AGR propre,
  • Renforcer les capacités des OSC dans l’organisation et la gestion des AGR,
  • Les former pour qu’elles valorisent ces AGR lors d’appels à projets.
  • Aider les OSC à se former par des organismes spécialisés dans les techniques agricoles ou para-agricoles ou artisanales, qu’elles auront choisies

Acteurs:

Le projet est initié et piloté par l’association RAP2S France. L’association définit le plan d’actions, valide le budget, les partenariats, veille au respect du planning d’actions et fait le suivi-évaluation final.

Le projet bénéficiera en permanence de l’accompagnement local du Représentant au Togo de l’association RAP2S, le soutien du Mouvement et de l’association AGIR abcd.

L’association M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde s’est associée au projet et apportera son soutien grâce à ses deux (2) représentants au Togo et au Bénin pour la validation des projets et l’accompagnement local.

L’association AGIR abcd  apporte son soutien dans le pilotage du projet, participe à la recherche de financement du projet, anime les actions de formation des OSC et de validation des projets AGR, soutient à distance les actions des représentants locaux de RAP2S et CMM, participe aux négociations avec les partenaires du projet.

Partenaires du projet :

Le projet intègre, pour le compte des OSC, la recherche de financements auprès d’Instituts de financement et la recherche de programmes nationaux de soutien au développement rural pour le lancement des AGR au sein de chaque OSC.

  • Les organismes de formation en techniques agropastorales chez qui les OSC iront se former aux métiers agricoles, et desquels elles pourront obtenir un accompagnement sur le terrain pour la mise en œuvre du projet (conseils, soutien technique, résolution de problèmes)
  • Les Instituts de Microfinancement (IMF) contactés pour apporter le financement au démarrage d’activité (Investissements achats de matériels et constructions, frais de formation, achats d’intrants et frais de personnel entrant dans le besoin en fonds de roulement pour la première période de construction).

Financement du projet :

La conduite du projet par RAP2S sera financée par soumission à Appels à projets nationaux et internationaux.

Ce projet est un projet pilote qui sera reproduit dans tous les pays où M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde est représentée, grâce au RAP2S, membre de la structure.

 

Ce projet initié en 2020, a été à l’étude pendant deux ans. Il est en standby pour l’instant. La difficulté principale étant de trouver un accord avec des organismes de prêts locaux à des taux RAISONNABLES. Pour l’instant, aucun accord n’a été trouvé. Nous lançons un appel aux bonnes volontés pour nous permettre de débloquer la situation.