Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Les pays africains passent de la préparation au COVID-19

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Les pays africains passent de la préparation au COVID-19

Les pays africains passent de la préparation au COVID-19 à la réponse, car de nombreux cas sont confirmés.

La communauté mondiale se précipite pour ralentir et éventuellement stopper la propagation du COVID-19, une pandémie qui a coûté la vie à des milliers de personnes et rendu malade des dizaines de milliers d'autres. En Afrique, le virus s'est propagé à des dizaines de pays en quelques semaines. Les gouvernements et les autorités sanitaires du continent s'efforcent de limiter les infections généralisées.

Depuis le début de l'épidémie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) soutient les gouvernements africains dans la détection précoce en fournissant des milliers de kits de test COVID-19 aux pays, en formant des dizaines d'agents de santé et en renforçant la surveillance dans les communautés. Quarante-sept pays de la région africaine de l'OMS peuvent désormais tester le COVID-19. Au début de l'épidémie, seuls deux pouvaient le faire.

L'OMS a publié des directives à l'intention des pays, qui sont régulièrement mises à jour pour tenir compte de l'évolution de la situation. Les directives comprennent des mesures telles que la quarantaine, le rapatriement des citoyens et la préparation sur les lieux de travail. L'Organisation travaille également avec un réseau d'experts pour coordonner les efforts de surveillance régionale, l'épidémiologie, la modélisation, le diagnostic, les soins et traitements cliniques, et d'autres moyens d'identifier, de gérer la maladie et de limiter la transmission généralisée.

L'OMS fournit un soutien à distance aux pays touchés sur l'utilisation des outils de données électroniques, afin que les autorités sanitaires nationales puissent mieux comprendre l'épidémie dans leurs pays. La préparation et la réponse aux épidémies précédentes fournissent une base solide à de nombreux pays africains pour lutter contre la propagation du COVID-19.

Il est important de noter que les mesures préventives de base par les individus et les communautés restent l'outil le plus puissant pour empêcher la propagation de COVID-19. L'OMS aide les autorités locales à créer des messages radio et des spots télévisés pour informer le public des risques de COVID-19 et des mesures à prendre. L'Organisation aide également à lutter contre la désinformation et guide les pays dans la mise en place de centres d'appels pour garantir que le public est informé.

conf. : OMS

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Cagnotte encore en ligne jusqu'au 25 février 2021

Cagnotte encore en ligne jusqu'au 25 février 2021

3 260 € sur 5 000 € ! plus que 2 jours ! Nous y sommes presque.Ce projet consiste améliorer...

Catherine VERNIZEAU-AKUE
23 février 2021
URGENT : Protection de la rivière PENDJARI -  au Bénin

URGENT : Protection de la rivière PENDJARI -  au Bénin

Date butoir : le 26 février 2021Bonjour,Vous pourrez retrouver la campagne en cliquant sur ce...

Catherine VERNIZEAU-AKUE
14 février 2021
Journée internationale de Volontariat

Journée internationale de Volontariat

Au Cameroun, comme en 2019, la Journée internationale du Volontariat a été organisée par la...

Clovis KOAGNE
5 décembre 2020
Cameroun :

Cameroun :

« Halte aux vols, aux évictions, aux expropriations illégales et à l’accaparement des terrains...

Clovis KOAGNE
29 novembre 2020
S.O.S. Education en France comme ailleurs

S.O.S. Education en France comme ailleurs

En France, les lycéens protestent contre les conditions sanitaires de la reprise des cours. Nous...

6 novembre 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus