Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Catherine VERNIZEAU-AKUE
14 février 2021
URGENT : Protection de la rivière PENDJARI -  au Bénin

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

URGENT : Protection de la rivière PENDJARI -  au Bénin

Date butoir : le 26 février 2021

Bonjour,

Vous pourrez retrouver la campagne en cliquant sur ce lien : URGENT Bénin PROTECTION - RIVIERE PENDJARI CONTRE L’ENVASEMENT ET LA POLLUTION

Nous venons de mettre en ligne une campagne de don pour le projet d’un de nos membres sans lequel nous sommes investis. Un financement à hauteur de 65 % a été trouvé mais il nous manque des fonds dans l’urgence, avant le 25 Février. La conséquence néfaste principale si le projet n’est pas mené à bien est que : La population évaluée à 296 000 personnes dont 220 000 Femmes et Jeunes n'auront plus accès à l'eau pour les différents usages (eau de boisson, construction, alimentation) et seront maintenus dans l'extrême pauvreté. Nous comptons sur votre générosité, merci !

Explication :

La préservation de la rivière est primordiale aussi bien pour son rôle économique qu’écologique.

Plusieurs éléments concourent actuellement au déclin de la biodiversité de cette rivière, notamment les activités agricoles, pastorales et piscicoles.

Sur la durée d'observation de 16 ans, le débit mensuel minimal a été de 0 m3/s (complètement à sec), suite à son comblement et ensablement par l’érosion et les activités anthropiques telles que : l’agriculture sur brulis, l’élevage transhumant et la pèche. L’agriculture détruit les habitats des animaux, encombre la rivière mais l’élevage transhumant et la pèche la dégrade.

Les sols sont concrétionnés à partir de 40 cm, ce qui constitue un handicap sérieux pour le bon enracinement des plantes et justifie la force de l’érosion facilitant le comblement de la rivière.

La concentration des animaux autour de la rivière est souvent élevée et propice à l'observation et prisée des touristes. La faune est composée de : guépard, lycaon, l'hyène, le chacal, lions, d'hippopotames, le cobe de Buffon, le cobe Defassa, le bubale, le buffle d'Afrique dont les plus menacées sont d'éléphant d'Afrique et léopard. La végétation est variée, avec 241 espèces végétales réparties en 53 familles recensées sur l'ensemble du site. Les espèces végétales rencontrées sont nombreuses, parmi lesquels le Khaya senegalensis qui est reconnu par l’UICN comme l’espèce menacée.

Documents
icoPaperclip32Dark projet APEENOSA -final février 2021..pdf icoPaperclip32Dark Attestation préaccord PNUD - apenosa.pdf
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
#actionsconcrètes #generationz #changerlemonde #diversité #don #égalité #genre #volontariat #stagealetranger #biodiversite #luttecontrelespesticides #nonauxpesticides #pesticidesnaturels économieimmédiate autonomiealimentaire économieinformelle
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
S.O.S. Education en France comme ailleurs

S.O.S. Education en France comme ailleurs

En France, les lycéens protestent contre les conditions sanitaires de la reprise des cours. Nous...

6 novembre 2020
Cameroun :

Cameroun :

« Halte aux vols, aux évictions, aux expropriations illégales et à l’accaparement des terrains...

Clovis KOAGNE
29 novembre 2020
Journée internationale de Volontariat

Journée internationale de Volontariat

Au Cameroun, comme en 2019, la Journée internationale du Volontariat a été organisée par la...

Clovis KOAGNE
5 décembre 2020
Cagnotte encore en ligne jusqu'au 25 février 2021

Cagnotte encore en ligne jusqu'au 25 février 2021

3 260 € sur 5 000 € ! plus que 2 jours ! Nous y sommes presque.Ce projet consiste améliorer...

Catherine VERNIZEAU-AKUE
23 février 2021
Soutenez les Femmes de Temba au Sénégal

Soutenez les Femmes de Temba au Sénégal

M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde soutien l’association DEFARR et leur projet.30% ... en 2 jours !...

20 avril 2021