Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Pour le 5ème anniversaire de la signature des accords sur les Objectifs du Développement Durable (O.D.D.) nous serons bien là !

Organisons la 1ère édition de notre Festival en ligne

ATC Média d’A.R.T.I.S.T.E.S. membre fondateur de la Coordination M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde, et ses partenaires prévoit de lancer la première édition du « Festival International Eclaté et Régionalisé des Objectifs du Développement Durable »,  autrement appelé :

« F.I.E.R. des O.D.D. »

 

Ce festival est organisé pour célébrer le cinquième anniversaire de la signature des accords sur les 17 Objectifs du Développement Durable et leurs 169 sous objectifs, les 25, 26 et 27 septembre 2020.

 

Nous souhaitons faire tout notre possible, compte tenu de la situation sanitaire actuelle pour continuer d’éveiller les consciences, évaluer les raisons des maigres résultats obtenus et aborder les dix années à venir de manière plus percutante, plus ouverte et plus dynamique.

Nous souhaitons y associer ceux que l’on laisse beaucoup trop sur la touche, très souvent ignorés et qui pourtant sont les premiers concernés comme acteurs de terrain, indispensable à leurs réalisations. Mais aussi tous les acteurs déjà impliqués, structures internationales, autorités internationales, nationales, régionales, locales, la société civiles de tous les pays, etc.

 

La pandémie du Covid 19, qui était une opportunité à saisir pour aborder en profondeur les problèmes sanitaires de l’objectif n° 3 : « Permettre à tous de vivre en bonne santé et de promouvoir le bien être à tout âge » ; a fait diversion sur les autres causes de mortalités qui touchent les pays du sud et les populations les plus vulnérables, même si leurs victimes sont 15 à 20 fois plus nombreuses et cela depuis beaucoup plus longtemps et qu’elles se comptent par millions.

 

Créer des événements en ligne les 25, 26 et 27 septembre ? Avec les suites que nous réserve Covid-19 qui s’invite encore pratiquement sur tous nos territoires il nous faut penser dès aujourd'hui à nous organiser pour des événements à distance. Cela nécessite un minimum de préparation et d’organisation. Le présent diaporama est destiné à vous y aider. Pourquoi devons nous organiser F.I.E.R. des O.D.D. en ligne ? Dans la plupart des pays et pratiquement dans toutes les régions, l’état d’urgence sanitaire est maintenu. Mais compte tenu des objectifs ambitieux que nous nous sommes donnés, nous ne pouvons laisser passer le week-end allongé des 25, 26 et 27 septembre 2020 sans lancer notre action pour la prochaine décennie. Sinon nous hypothéquons les prochains festivals qui se dérouleront chaque 25 septembre de 2021 à 2030. Notre stratégie de communication digitale doit nous permettre de toucher le plus grand nombre d’élus, d’entrepreneurs et de salariés, leurs syndicats et les chambres consulaires, ainsi que de représentants des Organisations de la Société Civile, et de simples citoyens de toutes générations, sur chacun de nos territoires. Leur dissémination ou leur confinement sont autant d’éléments propices à l’organisation d’événements virtuels plutôt que physiques. Ces rencontres qui pourront cependant s’organiser avec les moyens disponibles et autant que faire se pourra le moment venu.

 

Objectifs de l’organisation du F.I.E.R. des O.D.D. en ligne ?

 

1°) Rappeler aux 193 chefs d’états et de gouvernements signataires des 17 Objectifs de

Développement Durable le 25 septembre 2015, qu’ils ont le devoir d’informer, rendre compte des résultats déjà obtenus et mobiliser les populations de leur pays, des capitales économiques ou politiques au plus petit hameau, pour que tous et chacun participe à la réalisation de l’Agenda 2030, et à sa réussite.

2°) Programmer pour accompagner ce mouvement, des ateliers éducatifs, de formation, culturels ou sportifs, des réunions virtuelles, des webinaires, des visioconférences, des conférences téléphoniques, tant au niveau régional, national qu’à l’international.

Plus globalement organiser F.I.E.R. des O.D.D. en ligne vise notamment à :

  • ce qu’au même moment, dans plusieurs pays, de plusieurs continents, l’on parle d’un même sujet, par exemple de l’O.D.D. n°3 « Bonne Santé - Bien-Être » particulièrement concerné par la crise sanitaire de la Covid-19,
  • gagner en temps et en flexibilité : organisation plus rapide, nécessitant la mobilisation d’équipes réduites, et pouvant facilement être reportée de quelques heures si nécessaire,
  • gagner en visibilité : communiquer directement tout en étant pas physiquement au même endroit, permettre à un nombre considérable de personnes de suivre une conférence, une formation, etc.
  • ce que le croisement des Festivals Régionaux puisse alimenter un contenu plus large et varié, basé sur l’échange, le partage, la réciprocité, et la solidarité.
  • renforcer la relation entre les différents acteurs répartis sur la totalité d’un territoire, qu’il soit régional, national, continental, ou mondial.
  • pallier l’impossibilité d’organiser un événement physique lorsque les participants sont trop largement disséminés géographiquement ou que des circonstances exceptionnelles de la pandémie Covid-19 par exemple, proscrivent totalement une rencontre réelle,
  • réduire son empreinte carbone : moins de logistique, de prospectus, de documents imprimés, de plaquettes, etc.
  • donner ainsi la voix aux sans voix qui à moindres frais peuvent intervenir sur des Objectifs de Développement Durable qui les concernent tous du local au global. L’intelligence et les solutions sont aussi dans nos quartiers, nos villes et nos campagnes.

 

Les différents types d’événements virtuels au cours du Festival Il existe une large palette de possibilités en la matière. Laquelle évolue à grande vitesse, offrant jour après jours de nouveaux outils, services tous plus performants les uns que les autres :

  • Les conférences calls : appels téléphoniques à plus de 2 personnes,
  • Les webinaires : conférences en ligne, podcasts, (avec Zoom, Meet, etc.)
  • Les salons virtuels : salons interactifs en ligne,
  • Les workshops : ateliers de travail sur une thématique spécifique, (voir page 8)
  • Les Moocs : cours/formations en ligne,
  • Les Tchats : discussions sur des sujets particuliers,
  • Les réunions à distance : réunions avec certains ou tous les participants disséminés géographiquement,

 

Les différents types d’événements virtuels au cours du Festival Bien choisir les outils, et s’y préparer collectivement sans attendre le dernier jour.

  • Rechercher avant tout la gratuité de l’outil, car n’oublions jamais les populations ciblées par nos actions, se trouvant majoritairement dans les pays du Sud, ils n’ont pas forcément le même accès, ou la même sécurité ou souplesse d’accès que nous pourrions le supposer.
  • Trouver celui qui s’adapte le mieux aux utilisateurs, selon qu’ils sont uniquement usagers de :
    • d’un ordinateur portable ou de bureau,
    • d’une tablette,
    • d’un smartphone,
  • Éviter de choisir un outil qui limite le nombre d’intervenants en ligne, ce serait contraire au but de recherché.
  • Faire des essais avec chaque intervenant ou panéliste prévu, au moins trois jours avant l’événement.

 

L’exemple du WORKSHOP

Description du contenu

Pour conduire un atelier de travail, il existe de bonnes pratiques. Vu les enjeux et les ressources mobilisées, notamment les femmes et les hommes qui travaillent sur un sujet, une préparation hors pair s'impose. Cette fiche pratique expose les points essentiels à connaître pour tirer pleinement profit d'un tel atelier.

Sommaire de la fiche pratique

  • Qu’est-ce qu’un atelier de travail ? De quoi parle-t-on exactement ?
  • Les objectifs : que peut-on attendre d'une telle séance ?  Quelles en sont les finalités ?
  • Intérêts : quels sont les apports concrets de ce format ?
  • Limites : quels en sont les points faibles ? Les domaines de vigilance ?
  • Caractéristiques d'un groupe de travail : quelle est la taille idéale d'un groupe de travail ? Quelle durée pour des séances productives ?
  • La préparation : Check-list des différents points clés à traiter dans cette phase de la préparation des outils, la collecte d'information à la planification de la séance, en passant par les questions logistiques
  • L'animation : Quels sont les moments clés ? Comment bien démarrer une séance, avec une capsule vidéo par exemple (origine partenaire), pour chacun des O.D.D. ? Comment rendre les débats dynamiques ? Comment conserver l'engagement de tous au cours des échanges ? Comment conclure efficacement ?

 

Comment organiser un événement virtuel sur une ou plusieurs activité(s)  programmée(s) à votre F.I.E.R. des O.D.D.

 

Commencer tout d’abord par faire de point des savoir-faire de chaque partenaire impliqué dans le lancement d’un Festival de dimension régionale(a), des ressources matérielles, financières et humaines (les personnes disponibles) que vous pouvez mobiliser.

Avant toute chose, bien vérifier que tous les partenaires partagent les mêmes valeurs, et à ce propos il est utile de savoir s’ils sont signataires de la Charte des Acteurs Solidaires, ou s’ils en partagent les valeurs : Autonomie, Échange, Égalité, Partage, Réciprocité et Solidarité.

Ensuite, essayez de vous mettre d’accord entre intervenants sur les outils que vous allez privilégier pour construire et travailler ensemble. Un sondage Framadate peut vous y aider.

Avec votre concours, nous allons tenter de mettre en place un Manuel Qualité à votre disposition avant le lancement de cette première édition du Festival.

                                       IL NE SE FERA PAS SANS VOUS ET SANS VOS APPORTS.

 

(a) L’organisation d’un F.I.E.R. des O.D.D. au niveau régional est l’occasion rêvée pour mettre en place une coordination régionale M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde (Concept, valeurs et gouvernance de type G.A.S.P.A.R.D.) dans chacune des régions d’un seul et même pays. Si une coordination nationale M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde est présente dans un pays, elle doit se rapprocher des acteurs de terrains déjà signataires de la Charte des Acteurs Solidaires et membres des réseaux partenaires que vous retrouverez plus loin, et s’il y a absence de volonté locale de se regrouper, c’est à elle de favoriser ce rapprochement. Réciproquement un acteur local qui a la velléité de se positionner pour un FESTIVAL régional se doit de contacter la Coordination Nationale M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde existante qui l’appuiera. N’oublions pas qu’un G.A.S.P.A.R.D. n’est pas une structure de pouvoir hiérarchique, mais seulement une coordination opérationnelle sur l’ensemble des O.D.D. ou sur une thématique particulière.

 

Préparation d’un événement (atelier éducatif, sport, culture, etc.)

 

  • Globalement, quel que soit le type d’événement virtuel, l’organisation s’articulera comme suit : Définition des objectifs : attentes, retombées espérées pour les O.D.D. et pour les porteurs du F.I.E.R. des O.D.D. , à titre collectif, et à titre individuel (personnes physiques ou morales),
  • Planning : date, horaire, durée,
  • Articulation/structuration : modalités, articulation de l’événement, thématique abordée, documents partagés (liens vers lieu de stockage collectif, vers la chaîne YouTube ATC Tv pour y retrouver les capsules vidéos collectées sans attendre pour illustrer les prises en compte des O.D.D. par des acteurs locaux responsables et solidaires),
  • Promotion :
    •   une ou plusieurs conférence(s) de presse,
    •   invitation ou site/page internet pour chaque Festival Régional (Cartographié avec description de l’événement).
    •   envois réguliers de mailings, et suivi rigoureux des réponses,
  • Établissement d’un business plan complet, tant rédactionnel que dossier financier. (Quel que soit la taille de l’événement) ; Usage de MBP Classic dans sa version la plus fonctionnelle – Demander lien de téléchargement.

 

RAPPEL et TEST

  • Quelques jours avant l’évènement en question, puis une heure avant, rappel :
    •   des outils utilisés choisis démocratiquement par Framadate, Doodle, ou autre,
    •   des liens de connexion, des identifiants et documents nécessaires le cas échéant.
  • Mise en place et déroulement de l’évènement en test,
  • Remerciements et envoi éventuel d’un compte rendu, de réponses aux questions posées, de documents annexes et d’un résumé – parfois la vidéo complète – de l’évènement test.
  • Debriefing : ce qui a fonctionné, les difficultés rencontrées, ce qui a plu, ce qui peut être amélioré, les recommandations de chacun. Si les conclusions sont satisfaisantes, alors l’évènement est sur la bonne voie.

 

Passons à la réalisation de l’événement et en avant F.I.E.R. des O.D.D. !

 

Le diaporama (en fichier joint en haut de page) doit servir de T.D.R. pour ceux qui l’attendait, et de guide pour les autres, sera complété très prochainement par des illustrations audio ou vidéos, par les logos des partenaires déjà engagés dans sa réalisation, ainsi que par des exemples ou explications concernant :

  • les conférences téléphoniques,
  • les Moocs,
  • les webinaires,
  • les podcasts,
  • les réunions et décisions à distance.

 

Toutes remarques, ou suggestions formulées dans le but d’améliorer nos supports sera la bienvenue sur : fier.des.odd@gmail.com

                                         

                                               À très bientôt mes amis… Ensemble on est vraiment plus fort. Cordialement.

 

                     Festival International Éclaté et Régionalisé des O.D.D.

Cinq ans déjà.... et alors ? …Bien ? …. ou peut mieux faire ?

                      Qu'est-ce qu'on décide ?  AGIR ET NE PLUS SUBIR !

 

Si à votre manière, vous souhaitez participer à l’organisation et à la réalisation de ce festival, dans votre région ou votre pays, n’hésitez pas à nous le faire savoir. Avec vous, avec vos réseaux, avec les nôtres, nous allons essayer de réaliser un événement nécessaire pour la planète et les générations futures.

 

Mail : fier.des.odd@gmail.com

           coordi.merveillesdumonde.fr@gmail.com

 

 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus