Sélectionner une page

Parti en Mars 2021, un container de 40 pieds, rempli de matériel pour les personnes handicapées, est arrivé à Douala le 29.

le matériel a été dans un premier temps distribué aux handicapés mobilisés de la poste centrale de Yaoundé et d’autres dans différentes localités de la ville. Une  partie dans la ville de Bali et autres

Il s’agit de la 5 -ème mission humanitaire qu’effectue CHASEA International (2014 Bafia, 2016 2017 Bafia/ Maroua/Bogo a l’Extrême-Nord, 2020 Yaoundé et Kribi)

Le matériel a ensuite été transporté vers la ville de Bali. La présidente fondatrice, Mme Paule Rabiatou MACHET et ses collègues du Cameroun, ont ensuite passé trois mois à distribuer ce matériel, à rencontrer les autorités locales (Mr le Préfet, Mr le Maire, …) pour sensibiliser et débattre de la situation des personnes en situation de handicap.

En cette période de Jeux Paralympique, il nous tenait à coeur de mettre en avant l’action de cette association membre du Mouvement depuis deux ans mais qui est active dans ce combat depuis de nombreuses années, depuis Paris où elle mobilise et sensibilise à la cause du handicap en Afrique.

 

Attendus :

Le Mouvement « M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde » est récent (2019). Il a pour vocation d’appuyer des associations locales dans leurs activités locales en Afrique subsaharienne (présentation du réseau CMM ci jointe)

Le Mouvement est en cours de structuration de son réseau d’associations adhérentes dans chaque pays, au travers de ses représentations nationales.

Il est porteur de nombreux projets de développement en soutien aux populations locales.

Les représentations pays du Mouvement « M.E.R.V.E.I.L.L.E.S. du Monde » ont des difficultés :

– Dans l’animation et l’accompagnement de leur réseau,

– Dans leur fonctionnement interne,

– Dans la formulation et le montage de leurs projets,

– Dans l’expression et dans l’échange de leurs compétences distinctives,

– Dans l’expression de leurs besoins et dans la recherche de financements,

– Dans la coordination de leurs activités au niveau international.

Objectifs du séminaire :

– Instruire les représentations pays sur les règles de fonctionnement d’une association : définition de sa mission et des compétences clés, critères de sélection des projets, montage d’un projet, le rôle et les responsabilités de l’association,

– La constitution d’un réseau d’associations locales, les règles d’une adhésion, le rôle et la mission d’une représentation pays dans l’accompagnement d’associations adhérentes,

– Le montage d’un projet, les clés de la réussite d’un projet, apprendre des échecs et des réussites, les règles de gestion d’un projet,

– L’élaboration d’un plan stratégique d’activités, la rédaction de rapports d’activités et financiers, l’élaboration d’un budget prévisionnel, la gestion d’une trésorerie,

– La gestion comptable d’une association et d’un projet,

– La recherche de partenaires techniques et financiers locaux, le contenu d’une convention de partenariat,

– La recherche de financements pour le fonctionnement de la représentation, pour le montage de projets, les appels à projets, le contenu d’une réponse à appel à projets ou les attendus d’un projet social pérenne,

– Le règlement intérieur du Mouvement, la coordination des activités, le croisement des compétences.

Modalités du séminaire :

– Le séminaire aura lieu à Lomé du 29 novembre au 5 décembre 2021, 5 jours pleins,

– 7 pays participeront au séminaire : Togo, Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, Rwanda, RDC, Tchad,

– Les pays seront représentés par leur Responsable pays,

– Le séminaire sera animé par le Représentant Afrique du Mouvement, résident au Togo et un membre bénévole du Bureau International MdM,

– La participation de la Coordinatrice du bureau exécutif international sera effectuée par des interventions Skype,

– L’association du Représentant Afrique accueillera les participants dans ses locaux gratuitement,

– Un logement collectif sera loué pour héberger à moindre frais les participants,

Financement du séminaire :

– Les représentations pays doivent assurer le coût des déplacements Aller et retour sur le lieu du séminaire,

– Elles participeront aux frais d’hébergement sur place,

– Le bureau de MdM assure le déplacement du membre venant de France, par ses moyens internes.

Problématique :

– Les ressources des représentations pays ne suffisent pas pour assurer le financement des déplacements de leur représentant à Lomé.

– Les représentations sollicitent, dans leur pays, l’appui de sponsors, bailleurs et organismes engagés dans le développement durable et l’appui des initiatives locales dans le soutien aux populations locales, pour l’achat des billets d’avion nécessaires à ces déplacements.

Ce soutien permettra aux représentations de mieux structurer leurs activités et de participer avec une plus grande efficacité au développement inclusif de leur pays.

Le séminaire sera suivi de formations à distance pour reprendre et approfondir les différents chapitres du séminaire.

Le Représentant Afrique et son soutien au bureau international de MdM organiseront des visites de suivi et d’accompagnement dans chacun des pays afin de valider les enseignements et le respect des règles définies.